Abonnez-vous à notre chaîne youtube - A venir
FLASH POINT Agrandir l'image

28,93 € HT
28,93 € TTC HT

FLASH POINT

Nouveau produit

FLASH POINT

Un jeu coopératif de niveau familial (à partir de 9 ans avec adultes), riche en actions et variantes. Les joueurs sauvent des personnes en danger dans un immeuble en feu. (Durée : 20 - 30 minutes). Pour 2 à 6 joueurs. Boîte allemande, matériel vierge, règle française, aides et fichiers des cartes en français.

Plus de détails

Ce produit n'est plus en stock

En savoir plus

FLASH POINT

 

Flash Point est un jeu coopératif, du niveau de Pandémie, avec une règle somme toute plus intéressante car vous pourrez l'ajuster au niveau de difficulté désiré. Le niveau de base est un niveau familial, praticable avec des enfants de 9 - 10 ans qui jouent avec leurs parents. C'est aussi le niveau que nous conseillerions à des adultes qui veulent entrer dans un mécanisme intelligent et pouvoir le complexifier par la suite. Ce jeu nous vient des Etats-Unis et son matériel est vierge de toute inscription. Une règle française existe et nous-mêmes, nous y avons ajouté des cartes d’aide en français. Ces cartes individuelles donnent un résumé des actions et des phases d’un jeu – un plus que nous vous offrons en français lors d’un achat chez Casse-Noisettes (les cartes d’origine sont en allemand ou en anglais selon la version).

 

Recto verso, le grand plateau présente deux bungalows différents qui vont subir un incendie. L’illustration présente le plan des pièces, avec ses portes d’entrée et de communication. Le plateau est quadrillé par des cases qu’on peut identifier de manière précise par leurs coordonnées : par exemple, une des cases de la cuisine est la case 4 de la rangée 3.  Lorsque l’alerte d’incendie retentit, nous arrivons avec notre équipe de pompiers et tentons de sauver les êtres en péril coincés dans les chambres. Je dis « êtres » car, parmi les personnes présentes, se trouvent aussi un chat et un chien. Dans ma description, j’utiliserai le terme « victime ».

 

Lorsqu’on prépare une partie, on place en dix endroits 10 foyers d’incendie. Ceux-ci sont évoqués par des jetons « feu ». Sur le verso de ces jetons, l’illustration est celle d’une fumée – élément qui interviendra dans le jeu. Trois victimes sont également posées sur certaines cases de la maison.

 

Le but du jeu, dans la stratégie familiale, est de sauver au moins 7 victimes avant que l’immeuble ne s’écroule ou qu’il n’ait tué 4 fois. Lorsqu’il joue, un joueur dépense ses 4 points en faisant des actions pour réduire l’incendie ou sauver des victimes puis établit la propagation du feu au moyen de deux dés.

 

A chaque tour de jeu, le joueur dispose de 4 points d’action. Il les utilise selon un tarif prévu et en économise éventuellement certains pour les employer plus tard. C’est un système très simple – légèrement plus varié que celui de Pandémie – qui permet de se déplacer, d’ouvrir ou de fermer des portes, d’éteindre des foyers d’incendie, de dissiper une zone de fumée, de porter une victime, etc. Le coût est vite appris et repris sur les cartes d’aide. Eteindre un feu ou porter une victime vers une autre case coûte, par exemple, 2 points d’action. Se déplacer ou ouvrir une porte coûte 1 point d’action.

 

Très concrètement, la figurine du joueur entre dans la maison, parcourt les cases en payant ses déplacements, ouvre une porte pour passer dans la pièce contigüe, éteint un foyer d’incendie, trouve une victime et, en la portant, fait le chemin du retour pour la sortir du bungalow.

 

Il lance ensuite deux dés (un rouge et un noir) qui lui indique avec précision où un nouveau foyer d’incendie surgit et place, sur cette case, un jeton « fumée ». La pose de ce jeton feu va souvent avoir des répercussions et c’est là qu’on patauge quelque peu lors de sa première partie même si les règles sont très claires. Si la case est vide, le jeton « fumée » est déposé comme tel. Mais si une case voisine est en feu, le jeton « fumée » est aussitôt retourné sur sa face « feu ». Des situations plus complexes existent cependant : il n’est pas rare que le jeton à poser arrive sur une case déjà occupée par un jeton « feu » ! Dans un tel cas, il y a une explosion et les 4 cases contiguës s’enflamment aussitôt. Et si l’une d’elles était déjà en feu, une onde de choc court sur les cases enflammées et soit embrase une case en bout de file soit détruit un morceau du mur qu’elle rencontre.

 

Enfin, avant que le suivant ne joue, on vérifie encore s’il est nécessaire de poser une nouvelle victime sur le plateau ou si un pompier, pris dans les flammes, ne fait pas un malaise.

 

Une des actions propres à Flash Point se révèle être très utile : détruire un mur, ce que nous faisons avec une hache ou ce que l’incendie provoque par ses ondes de choc. La destruction se fait toujours en deux fois, symbolisée par la pose de deux cubes noirs. Chaque pose d’un cube noir coûte pour un pompier 2 points d’action. Cette règle est à double tranchant et se révèle être une perle du jeu. En effet, si elle permet aux pompiers de créer des raccourcis dans la maison pour sauver les victimes, elle ouvre également des failles dans lesquelles l’incendie s’engouffre lorsqu’il y a une explosion ou une onde de choc.

 

Le matériel et le plateau sont très clairs, à partir du moment où on en identifie bien les symboles et les jetons. Le suspens vient de différents éléments : certaines victimes n’en sont pas quand on les identifie (fausses alertes), le feu surgit de partout et ses flammes oranges nous donnent une belle visualisation d’un bungalow en feu !  Quant aux ondes de choc, elles ont un effet réellement soufflant si nous ne réduisons pas le risque d’explosion en éteignant régulièrement les foyers.

 

Si nous avons quelque peu pataugé lors de notre partie découverte en ne comprenant pas toujours l’incidence du feu et le mécanisme de destruction des murs, une relecture de la règle nous a introduits dans une seconde partie fluide et parfaite. Nous avons cependant introduit un élément dont ne parle pas la règle : jouant à deux, nous avons posé un troisième pompier, ce qui nous a permis de mieux gérer l’ensemble du bâtiment.

 

Lorsque le déroulement familial est bien rodé – et il se joue certainement avec des enfants de 9 et 10 ans -, le groupe peut adopter toute une série de règles qui rendent le jeu plus difficile à gagner. Chacun reçoit alors un rôle spécifique : secouriste, expert en vision infrarouge, spécialiste en matières dangereuses, etc. Ce rôle permet d’accomplir certaines actions spéciales : disposer de points gratuits pour se déplacer ou porter… mais, en revanche, payer au double tarif les actions d’extinction ; diriger, comme capitaine, l’équipe, et attribuer ses propres points d’action à un autre pompier ; enlever une matière dangereuse, nouvel élément du jeu ; installer une lance d’arrosage plus efficace ; etc.

Le niveau du jeu est également relevé par certains éléments : nombre de foyers d’incendie, place des portes, utilisation d’une ambulance ; ignition du feu…

 

Flash Point se joue de 2 à 6 joueurs et dure environ 45 minutes. Le matériel, en carton épais, est solide et soigné. Les figurines des pompiers sont réalistes et en plastic.

30 autres produits dans la même catégorie :

Panier 0 Produit Produits (vide)    

Aucun produit

À définir Livraison
0,00 € Taxes
0,00 € Total

Les prix sont TTC

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de port TTC À définir
Taxes 0,00 €
Total TTC
Continuer mes achats Commander

Nouveaux produits

Meilleures ventes